Tous à pied

Depuis plusieurs années déjà, la voirie allant de la gare de Martouzin à la Ballastière a été fermée illicitement par un garde-chasse. Après avoir tenté en vain de négocier une solution avec l’usurpateur de la voirie, il a été décidé d’entamer une pétition afin de prouver la légitimité de la servitude. Plus de trois cents personnes ont accepté de signer le précieux document.

Itinéraires Wallonie a pu aussi se baser sur des preuves cartographiques. En effet, nous avons pu retrouver des anciennes cartes dont les plus les vieilles dataient de 1870. Le chemin a toujours été répertorié depuis cette date.

Grâce à la collaboration de l’ancien président des GR, nous avons pu prouver que la voirie a bien été utilisée pendant une trentaine d’année. Le GR 126 a toujours conservé le même itinéraire depuis sa création. Plusieurs topo-guides nous ont été transmis en guise de preuves.

Nous avons invité la propriétaire du bois à qui appartient l’assiette du chemin ainsi que le garde chasse à une conciliation au tribunal de simple police. La pertinence de notre argumentation a été suffisante pour convaincre la propriétaire de la réalité de la servitude. Cependant, le garde-chasse a refusé de signer la convention reconnaissant la voirie comme publique. Après quelques invectives, il a quitté le bureau du juge en menaçant la propriétaire de résilier son contrat de chasse. Nous tenons à remercier la propriétaire du bois pour sa grande probité.

L’accord du tribunal impose le placement de poteaux amovibles afin d’interdire la circulation d’engins motorisés. Itinéraires Wallonie a contacté le responsable technique du service des voiries communales afin de faire placer les poteaux amovibles. Nous ne pouvons que nous réjouir de la réouverture de ce chemin qui permet aux promeneurs d’éviter d’emprunter l’axe très fréquenté reliant Martouzin à Beauraing.

Le chemin longe la ligne de chemin de fer en surplomb et permet de relier Martouzin à Beauraing.
Le chemin longe la ligne de chemin de fer en surplomb et permet de relier Martouzin à Beauraing.

Auteur : Christophe Danaux – Sentiers.be