Tous à pied
Je marche seul (dixit Jean-Jacques Goldman)
Article | Conseils | News |

Je marche seul (dixit Jean-Jacques Goldman)

Service : Formation et information Publics : Particulier, Piéton, Sportif Projet : Service Conseil Thématique : Mobilité

Je marche seul (dixit Jean-Jacques Goldman) https://www.youtube.com/watch?v=5AS0wPLnAhY

Marcher, c’est bon pour la santé !

Ce proverbe chinois reste d’application même en temps de Coronavirus.

Il y a cependant quelques adaptations et précautions à prendre.

 

L’ambiance n’est pas à la fête et la tendance pourrait être de se calfeutrer chez soi, en pyjama devant un petit feu de bois (pour ceux qui n’auraient pas de cheminée, ça existe sur youtube avec le bruit et sans l’odeur, que demande le peuple ?!).

Cependant ce serait oublier le fait que la meilleure arme de notre petit corps face aux virus sont nos défenses immunitaires qui nous permettent de tomber moins souvent malade et de nous remettre plus vite sur pied en cas d’infection. (Pour ceux qui ne savent plus trop comment ça fonctionne : Il etait une fois la vie – 03 – Les sentinelles du corps).

Les spécialistes nous pressent dès lors de prendre de bonnes habitudes pour booster nos défenses immunitaires, parmi lesquelles l’exercice physique.

Vous pouvez imaginer toutes les activités physiques que vous voulez : du snorkeling dans votre baignoire au concours de salto de balançoire, nous ici on va plutôt se concentrer sur la marche : simple, facile, efficace.

 

La marche utilitaire

Vous rendre au boulot, si vous le devez absolument et si c’est pratiquement possible, à pied (ou en vélo d’ailleurs) vous évitera le confinement des transports en commun.

Faire vos déplacements alimentaires à pied (marché, courses, boulangerie…) sont aussi des occasions de sortir et de prendre l’air.

La distanciation sociale en rue et dans le magasin est cependant de mise avec le maintien d’une distance d’au moins un mètre et demi avec toute autre personne et l’arrêt des serrages de mains et des bisous.

Si vous le pouvez, choisissez les horaires les moins fréquentés, afin de limiter les contacts humains et les risques de contamination. Et lavez-vous les mains une fois rentré chez vous.

 

La marche de loisir

En mode sportif

Faire du sport est toujours possible et recommandé. À l’intérieur comme à l’extérieur, à condition de ne pas le pratiquer en groupe. Pas question de pratiquer votre activité favorite avec votre groupe habituel de copains, de collègues… Vous pouvez cependant vous retrouver entre membre de la famille vivant sous le même toit ou toujours avec le même ami, en respectant d’1,5 mètre entre chaque personne. En effet, l’activité physique induit une importante augmentation de la ventilation pulmonaire et celle-ci s’accompagne d’un rejet accru de microgouttelettes dans l’air expiré. C’est ce qu’on appelle l’effet aérosol. Ces microgouttelettes véhiculent le virus du sportif contaminé qui s’ignore. S’il est porteur et même s’il ne présente pas de symptôme (14 jours d’incubation du virus), il risque de contaminer ses partenaires d’entraînement. D’où l’importance de ne pas pratiquer de sport en groupe.

L’activité physique régulière et modérée reste cependant bénéfique pour la santé car elle augmente les défenses immunitaires, ce qui permet à votre corps de mieux lutter contre les maladies. Veillez tout de même à rester bien en deçà de vos limites physiques afin de ne pas mettre à mal votre système immunitaire dont vous auriez bien besoin en cas d’infection. Ce n’est donc pas le moment de vous lancer dans l’entraînement pour le prochain Iron Man.

À proscrire avant le coucher pour maximiser vos chances d’endormissement rapide, 30 minutes d’exercice quotidien libèrent des molécules protectrices. Ces molécules disposent d’une durée de vie de 24 heures. D’où la nécessité de pratiquer une activité tous les jours.

En mode « Chill »

S’aérer est aussi à l’ordre du jour : promenades et flâneries dans le quartier proche de votre domicile. Avec des effets bénéfiques sur le mental car rester enfermé de trop longue période peut finir par peser sur les nerfs.

Il est en effet démontré que la sédentarisation excessive nuit au bon équilibre de la santé physique mais aussi mentale (Rapport INSERM, 2008). Les études indiquent que les états dépressifs et anxieux sont réduits de manière importante grâce à l’activité physique. « Marcher 30 à 40 minutes plusieurs fois par semaine permet de décompresser, de s’apaiser quand on est tendu, mais aussi d’y voir plus clair ou encore de trouver des solutions. Bref, c’est à la fois un extraordinaire booster cognitif et un formidable tranquillisant naturel. »

Si vous pouvez faire du télétravail, vous remarquerez que vous allez encore perdre en activité physique ne passant plus que de votre lit à votre bureau. Consacrez donc une partie du temps de trajets que vous auriez dû faire pour vous rendre au boulot à vous aérer.

L’enjeu principal reste cependant d’éviter de s’aérer tous au même moment, au même endroit. Les rassemblements étant interdits et les mesures de distanciation sociale devenant de plus en plus difficile à respecter quand trop de personnes se retrouvent en même temps au même endroit. On pense notamment aux parcs. Notez que les sorties entre membres de la famille qui vivent sous le même toit sont elles autorisées.

Alors on garde le pyjama et le petit feu de bois pour les soirées et on va respirer de l’air frais 30min plusieurs fois par semaine. On en profite pour (re)découvrir les chemins et sentiers près de chez soi. Et comme le dit l’autre proverbe chinois, il n’y a pas de mauvais temps, juste de mauvais équipements.