Tous à pied
Albert Guissard : des liaisons satellites aux liaisons sentiers
Article | News |

Albert Guissard : des liaisons satellites aux liaisons sentiers

Service : Formation et information Publics : Particulier, Piéton, Pouvoir public, Randonneur, Sportif, Touriste Projets : Semaine des Sentiers, Soutien aux Groupes Locaux Sentiers et Piétons Thématiques : Cartographie, Loisir, Législation, Marche de loisir, Marche utilitaire, Mobilité, Patrimoine, Voiries

Ce 27 août 2007, Albert Guissard s’est éteint. Membre fondateur puis président du Groupe Sentiers de Chaumont-Gistoux, il a été aussi professionnel sur le terrain que devant son ordinateur. Sa caractéristique principale est en effet d’avoir toujours milité sur les sentiers (machette à la main si nécessaire pour préparer la marche du lendemain) que dans ses écrits aux responsables concernés. Sa rigueur, son souci du détail, ses études approfondies des dossiers resteront un exemple pour tous ceux qui l’ont côtoyé (il connaissait le code forestier, les arrêts de conseil d’état, le code rural… sur le bout des doigts).

Il n’a jamais ménagé ses efforts pour collaborer avec de nombreuses associations protégeant l’environnement et plus particulièrement celles qui se soucient de la protection et de la promotion des voies lentes (par exemple IEW, Itinéraires Wallonie, l’Union des Villes et des Communes de Wallonie, le comité de vigilance de Chaumont-Gistoux…).

Ces derniers temps, Albert Guissard s’est surtout mobilisé pour trouver une solution à la circulation intempestive des quads, au passage des piétons et cyclistes à la bretelle 8A et particulièrement à la prescription trentenaire. Son but était d’arriver à faire modifier l’article 12 : « la voirie vicinale est imprescriptible tant qu’elle sert à l’usage public » ; en attendant la suppression des 5 derniers mots, il avait demandé au ministre d’établir un moratoire. En 1994, il publiait « Plaidoyer pour les sentiers » texte qui reste malheureusement très actuel.

A lire : Plaidoyer pour les sentiers (Albert Guissard 1994)