Tous à pied
Enseignant
Public

Enseignant

L'apprentissage d'une autre mobilité doit se faire dès le plus jeune âge et tout au long de la scolarité de l'enfant.

Enseignement primaire

L’engorgement des abords des écoles aux heures de début et fin de classe est une problématique de plus en plus pressante. La pollution de l’air et le stress des embouteillages en résultant peuvent être en grande partie évitée par un retour aux déplacements scolaires à pied, au moins sur les dernières minutes du trajet. Les avantages sont par ailleurs nombreux: acquisition de l’autonomie pour l’enfant, activité physique régulière et contact avec la nature bons pour son développement physique et sa concentration en classe, plus grande convivialité sur le chemin de l’école et autour de celle-ci…

Vous êtes à la recherche d’un projet en mobilité douce, un projet menant en avant la biodiversité sur la petite voirie (chemins et sentiers), d’une animation ou d’une action sur la mobilité piétonne, d’une animation en cartographie, Tous à Pied peut y répondre et vous accompagne.

Enseignement secondaire

L’autonomie prend ici encore plus de sens : pouvoir se déplacer sans le concours des parents quelque soit l’heure de la journée à laquelle les cours se finissent. L’activité physique et la convivialité sont aussi toujours des avantages importants.

Universités

Tous à Pied intervient dans différents cursus universitaire afin d’apporter son expertise à la formation XXXX compléter.

Que vous soyez directeurs, enseignants, parents d’élèves et quelque soit l’âge de vos enfants, Tous à pied peut vous proposer une série d’animations clef sur porte ou sur mesure permettant de comprendre l’intérêt des déplacements piétons et/ou de proposer des solutions concrètes d’aménagements sur le terrain.

Des villes et communes se sont déjà lancées, comme par exemple la cille espagnole de Pontevedra où 25% des élèves de 6 à 12 ans marches tout seuls vers leur école. En Belgique, à Malonne, dès 2010, trois Pédibus ont été mis en place, plein d’autres initiatives existent ailleurs et dans d’autres pays.

Consultez tous nos projets

Personne de Contact

Personne de Contact

Gaëlle Cassoth

Tél: +32.81.390.712 – gaelle.cassoth@tousapied.be

FAQ liées

  • Améliorer l’accès à l’école à pied pour mes enfants, comment faire ?

    L’accès à l’école, la sécurité aux abords de celle-ci reste encore et toujours une préoccupation majeure. Que vous soyez parents, enseignants, directeurs d’école, élus communaux, etc. ce problème doit être soulevé !

    Des solutions existent, Tous à Pied peut vous y aider.

    Notre projet “Chemins des écoliers” est un projet presque clé en main proposé aux écoles, porté par une classe qui bénéficiera des animations durant une année scolaire. La classe, l’école devra s’investir dans le projet, aura des missions. Le Collège communal, le comité des parents et le corps enseignant seront également impliqués.

    Ensemble nous mettrons en avant les points forts et ceux à améliorer en termes de mobilité aux abords de l’école. Avec les enfants, nous ferons des propositions de solutions, vous les testerez. En fin d’année scolaire, arrive le temps de la prise de décisions. Décisions pérennes, bien sûr, pour améliorer la sécurité des enfants, la vôtre et celle des riverains.

    Vous pouvez également proposer à l’école qu’un.e instituteur.trice suive la formation de référent EMSR (Éducation à la Mobilité et Sécurité routière), via la Région wallonne, pour que l’école puisse avoir une réflexion à ce sujet et un enseignant formé à cet effet.

  • Je voudrais envoyer mon enfant seul à l’école à pied, que faire ?

    L’ASBL Tous à Pied vous invite à apprendre à votre enfant à se déplacer à pied en sécurité. Vous pouvez :

    • partager vos connaissances du Code de la route qui le concerne ;
    • lui expliquer les dangers et devoirs du piéton ;
    • lui montrer où marcher en rue : sur le trottoir, l’accotement, le bord de rue.

    Faites avec lui le trajet aller et retour « maison-école », afin que votre enfant puisse :

    • identifier les endroits où il doit faire plus attention ;
    • voir où sont les traversées piétonnes et comment traverser en sécurité ;
    • acquérir des points de repère. Apprenez-lui à avoir les siens, ne lui donnez pas les vôtres, les enfants ne fonctionnent pas avec les mêmes références que les adultes.

    Une fois bien acquis, vous pouvez le suivre à distance pour le laisser se débrouiller seul. Pour ensuite, vous sentir plus à l’aise, lui faire confiance.

    Peut-être que d’autres enfants de l’école rentrent à pied via le même itinéraire, ainsi ils peuvent parcourir ce trajet ensemble.

    Vous souhaitez que sa classe intègre un projet en mobilité douce, que ce soit des professionnels qui lui permettent d’acquérir ces connaissances…

    Tous à Pied vous propose deux solutions :

    • Le projet “Code du P’tit piéton”, afin que toute sa classe acquière les compétences susmentionnées. Au terme du projet, les élèves auront appris à se déplacer à pied en toute sécurité, que ce soit en ville ou en milieu rural. Après une journée d’animation théorique et pratique, ce projet offre l’occasion aux élèves de tester leurs connaissances, de s’exercer sur le terrain avec leur institutrice/teur.
    • Le projet « Chemins des écoliers ». Ce projet est porté par une classe et il s’étale sur une année scolaire. Il compte plusieurs animations et vise à résoudre les problèmes de mobilité scolaire aux abords des écoles. Une des animations porte sur l’apprentissage du déplacement à pied sécurisé et des règles du Code de la route. À nouveau, cette journée aborde de la théorie et des exercices dehors. Au bout d’une année, avec les enfants, des solutions concrètes et pérennes seront proposées au Collège communal pour améliorer la mobilité proche de l’école. Vous souhaitez en savoir plus.

    N’hésitez pas à en parler aux instituteurs et à la direction de l’école de votre enfant.

  • Qu’est-ce que je peux faire avec mon école pour améliorer la mobilité et la sécurité piétonne aux alentours de celle-ci?

    L’accès à l’école, la sécurité aux abords de celle-ci reste encore et toujours une préoccupation majeure. Que vous soyez enseignants ou directeurs d’école, ce problème doit être soulevé !

    Des solutions existent, Tous à Pied peut vous y aider.

    Notre projet “Chemins des écoliers” est un projet presque clé en main proposé aux écoles, porté par une classe qui bénéficiera des animations durant une année scolaire. La classe, l’école devra s’investir dans le projet, aura des missions. Le Collège communal, le comité des parents et le corps enseignant seront également impliqués.

    Ensemble nous mettrons en avant les points forts et ceux à améliorer en termes de mobilité aux abords de l’école. Avec les enfants, nous ferons des propositions de solutions, vous les testerez. En fin d’année scolaire, arrive le temps de la prise de décisions. Décisions pérennes pour améliorer la sécurité des enfants, la vôtre et celle des riverains.

    Le projet “Code du P’tit piéton”, afin que toute sa classe acquière les compétences susmentionnées. Au terme du projet, les élèves auront appris à se déplacer à pied en toute sécurité, que ce soit en ville ou en milieu rural. Après une journée d’animation théorique et pratique, ce projet offre l’occasion aux élèves de tester leurs connaissances, de s’exercer sur le terrain avec leur institutrice/teur.

    Le « jeu du piéton », jeu de l’oie revisité, sensibilise les élèves à la marche comme déplacement quotidien, aux soucis rencontrés en tant que piéton et jeune piéton et à leurs solutions. C’est l’occasion de jouer tout en faisant place à des discussions. Tous à Pied peut venir faire l’animation dans les classes et/ou le jeu peut s’emprunter. Intéressé ?

    Vous pouvez également proposer à l’école qu’un.e instituteur.trice suive la formation de référent EMSR (Éducation à la Mobilité et Sécurité routière), via la Région wallonne, pour que l’école puisse avoir une réflexion à ce sujet et un enseignant formé à cet effet.