Tous à pied

Pourquoi ?

Se déplacer à pied, que ce soit pour pour une raison utilitaire ou de loisir, amène souvent à diverses questions : est-ce que cet obstacle est normal? Puis-je passer par là ? Que peut-on faire pour améliorer la situation ?

La législation et les règlements divers concernant le piéton ou encore l’usage et le statut des petites voies publiques ne sont pas toujours facilement compréhensibles et accessibles à tous.

C’est pour cela que notre ASBL se tient à votre disposition afin de répondre aux différentes questions que tout à chacun pourrait se poser.

Pour qui ?

Toute personne qui le souhaite. Que vous soyez citoyen, mandataire, employé dans une administration, associations…

Comment ?

En consultant notre site Internet, vous découvrirez différents articles, fiches , FAQ. En première page de notre site, vous trouverez un module de recherche qui vous orientera en fonction de votre profil.

Vous pouvez aussi, nous contacter par mail à info@tousapied.be ou par téléphone au  081/390812.

Dans le cas précis de questions au sujet de chemins et sentiers vous pouvez préremplir ce document et nous le faire parvenir à info@tousapied.be. Votre demande sera ainsi traitée plus efficacement.

Personnes de Contact

FAQs liées

  • Qui peut circuler sur les trottoirs ?

    Les trottoirs restent l’espace privilégié de circulation des piétons lorsque la chaussée est partagée avec d’autres usagers (vélos, véhicules motorisés, etc.). L’article 42.1 du code de la route précise que “les piétons doivent emprunter les trottoirs, les parties de la voie publique qui leur sont réservées par le signal D9 ou D10 ou les accotements en saillie praticables, et à défaut, les accotements de plain-pied praticables”.

    Sont assimilées aux piétons les personnes qui conduisent à la main une brouette, une voiture d’enfant, une chaise roulante ou tout autre véhicule sans moteur n’exigeant pas un espace plus large que celui nécessaire aux piétons et les personnes qui conduisent à la main une bicyclette, un cycle motorisé ou un cyclomoteur à deux roues (Article 2.46 du code de la route).

    Les cyclistes peuvent donc emprunter les trottoirs en descendant de leur vélo. 

    Concernant les nouveaux engins de déplacements (trottinettes électriques, patins à roulette, etc.), en fonction de leur vitesse, qu’ils soient motorisés ou non, l’article 7 bis du code de la route, les assimile à des piétons ou à des cyclistes. Lorsque les utilisateurs de ces engins de déplacement ne circulent pas plus rapidement qu’à l’allure du pas, ils doivent suivre les règles d’application pour les piétons. Ils peuvent donc circuler sur les trottoirs. S’ils se déplacent plus rapidement qu’à l’allure du pas, ils doivent suivre les règles d’application pour les cyclistes. (source : Cémaphore n°146, mars 2019).

  • Qu'est ce qu'un sentier

    Le sentier est, en forêt, une voie ouverte à la circulation du public, étroite, dont la largeur, inférieure à un mètre, n’excède pas celle nécessaire à la circulation des piétons. La taille du sentier ne permet pas le passage de deux piétons de front.

    En forêt, seuls les piétons peuvent circuler sur les sentiers à moins qu’un balisage ne l’autorise aux autres usagers. Pour les cyclistes, skieurs et cavaliers, la circulation est interdite sur les sentiers, à moins qu’un balisage temporaire ou permanent l’autorise expressément. (Cf. décret sur la circulation en forêt)

    Partout ailleurs, il est ouvert au public SAUF si panneau y interdit un usager (piéton, cycliste, cavalier…)

  • Une rue scolaire c’est quoi ?

    La rue scolaire est une portion de rue (voie publique) fermée temporairement (+/-30 minutes) à la circulation des véhicules motorisés lors des heures d’arrivée et de sortie des élèves. Cette rue doit être celle où se situe l’entrée de l’école pour les élèves. 

    L’interdiction se matérialise aux accès de cette rue par une barrière mobile sur laquelle doit se trouver le signal C3 complété par un panneau portant la mention « Rue scolaire ».  Certaines écoles y ajoutent également les horaires de fermeture de la rue.

    La rue scolaire est réservée aux piétons et cyclistes et y sont tolérés, sous certaines conditions, les véhicules prioritaires en mission, les véhicules en possession d’une autorisation du gestionnaire de voirie, ceux des  habitants la rue et ceux des conducteurs ayant un garage dans la rue.

     Les conditions “pour circuler en voiture” :

    • circuler au pas
    • céder le passage et la priorité aux piétons et cyclistes
    • ne pas mettre les usagers actifs en danger

    Téléchargez notre dossier La Rue Scolaire c’est quoi ?

  • Comment puis-je connaître le statut d'un chemin ou d'un sentier ?

    Étape 1 : Vous rendre au service urbanisme de votre commune pour consulter l’atlas des voiries vicinales et vérifier si le chemin ou le sentier y est inscrit.

    Étape 2 : Si c’est le cas, vérifier s’il n’a pas fait l’objet d’un déplacement ou d’une suppression officielle. En cas de doute, vous pouvez aussi vous rendre au Service Technique Provincial pour affiner les recherches. Si ce n’est pas le cas, essayer de savoir si ce chemin ou ce sentier est repris comme voirie communale non reprise à l’atlas des voiries vicinales (ce que l’on appelait « voirie innomée » avant le décret relatif à la voirie communale du 6 février 2014).

    Étape 3 : Si ce n’est ni l’un, ni l’autre, il reste une possibilité de voir le chemin ou le sentier prendre un caractère public à partir du moment où il a été utilisé pendant plus de trente ans (prescription acquisitive prévue dans le cadre des articles 27, 28 et 27 du décret relatif à la voirie communale). Voir à ce sujet : « Créer, modifier et supprimer des voiries communales par l’usage du public ».

  • Lorsque nous sommes en groupe, où devons-nous marcher sur une rue sans trottoir ?

    Souvent, nous rencontrons des groupes qui marchent à droite, d’autres à gauche, en file indienne ou en masse désordonnée… Qui a raison ?

    Tout d’abord la législation ne définit pas la notion de groupe. On retrouve des informations parlant d’un groupe lorsque vous êtes 6 ou plus. Partons de ce constat.

    Un groupe se doit de marcher ensemble et non 3 personnes devant puis un écart de plusieurs mètres et à nouveau 3 personnes. Si un véhicule vous dépasse, il pourrait avoir la possibilité de se glisser entre les 2 parties du groupe ; vous n’êtes plus considérés comme un groupe.

    Il n’y a pas de trottoir, où marcher alors ?

    Que vous soyez un groupe ou non, c’est pareil.

    S’il existe un accotement, vous devez marcher dessus. Si l’accotement est étroit, impraticable ou inexistant et qu’il y a une piste cyclable, vous devez marcher sur la piste cyclable en faisant attention aux vélos. Ils restent prioritaires. S’il n’y a rien de tout cela, vous marcherez sur le bord de route.

    C’est ici que la règle change : un groupe marchant sur la rue doit être dans le MÊME sens que les véhicules. Donc à droite en Belgique. Vous êtes considérés comme un cortège, donc sans obligation de marcher en file indienne.

    Petit rappel quand on se déplace seul : Vous devez marcher sur la rue, vous êtes seul ou en petit groupe (même 4 personnes) ; vous devez marcher dans le sens contraire des véhicules. Vous devez les voir arriver face à vous. Si vous êtes de 2 à 5 personnes, mettez-vous en file indienne, lorsque vous croisez une voiture.

    Il y a les règles, mais il y a surtout la prudence.

    Soyez attentif, le piéton reste l’usager le plus vulnérable sur la route.

     

    Retrouvez ici le Guide publié par la Wallonie.

  • Quels sont les délais de procédure pour répondre à un citoyen qui fait une demande de suppression de chemin?

    A partir du dépôt de la demande au Collège communal, cela peut varier de 150 jours à 210 jours en fonction des étapes de la procédure. 

    La procédure est celle reprise aux articles 11 à 17 du décret wallon relatif à la voirie communale. 

     

  • Où puis-je trouver le décret relatif à la voirie communale ?

    Vous pouvez trouver le décret relatif aux voiries communales dans le Moniteur belge du 4 mars 2014. Pour vous faciliter la tâche, nous l’avons extrait de ce très long document et vous pouvez le visualiser, l’imprimer ou le télécharger ici :

    Décret du 6 février 2014 relatif aux voiries communales

    Vous trouverez aussi des informations à ce sujet sur les pages de notre site consacrées à la voirie communale.

Articles liés