Tous à pied

Pourquoi ?

Le réseau initial des chemins et sentiers a fortement évolué et est, selon les régions, relativement détérioré. Le type d’usage et d’usagers s’est diversifié, principalement dans le domaine du loisir. La réhabilitation d’un réseau cohérent et fourni, combiné aux autres voies aménagées pour les usagers doux, offre pourtant la possibilité de se déplacer de manière active et favorise une mobilité durable.

Tous à Pied  propose des conférences de sensibilisation sur les enjeux du redéploiement d’un réseau de chemins et sentiers pour la mobilité active. Comment préserver, réhabiliter et aménager les chemins et sentiers dans une optique de développement durable ? Quels sont les droits et devoirs respectifs des usagers et gestionnaires ? 

Pour qui ?

Pour tous ! Citoyens, associations, pouvoirs publics : Tous à Pied est prêt à partager son expertise pour répondre à vos interrogations.

Que ce soit pour présenter les aspects de mobilité au quotidien, le règlement sur la circulation en forêt, la nouvelle signalétique en matière de balisage touristique ou encore les enjeux de la biodiversité, Tous à Pied peut concevoir et proposer des modules didactiques ou des publications pour informer et sensibiliser tous les publics sur les enjeux ou les nouveautés des matières concernées.

Nous adaptons nos conférences en fonction des particularités locales et des informations que vous nous transmettez.

Comment ?

Si vous souhaitez organiser une conférence-débat ou une présentation didactique dans votre commune, voici les modalités à suivre :

  • L’organisation pratique (locaux, catering, communication, etc.) de l’activité est à charge du demandeur.
  • Le groupe porteur s’engage à organiser une large publicité de l’évènement afin de garantir une bonne participation à celui-ci.
  • A l’exception des frais de déplacement, l’activité est gratuite.
  • A l’exception de l’écran, Tous à Pied  utilise, dans la mesure du possible, son propre matériel de projection.
  • Les choix de la date et de l’heure sont conditionnés à nos disponibilités.

Publicité de l’événement

  • Envoyez nous les informations afin que nous puissions ajouter l’événement sur l’agenda du site web de Tous à Pied ainsi que dans nos événements Facebook.
  • Inscrivez votre activité dans le bulletin communal, le site web de la commune, les sites type www.vivreici.be, www.quefaire.be, l’agenda des maisons de tourisme voir la presse locale (presse écrite locale, presse audiovisuelle, radios locales…).
  • Vous pouvez aussi, si vous disposez d’un petit budget, réaliser un toutes boîtes.
  • Contactez les autres associations présentes sur le territoire de votre commune pour qu’elles relayent aussi l’information. En fonction de la thématique, vous pouvez contacter une antenne régionale de Natagora par exemple (aspect nature), un groupe de marcheurs, vttistes, cavaliers …
  • N’hésitez pas non plus à coupler la conférence à une activité conviviale type drink, exposition de photos ou cartes, débat, …
  • Diffusez via votre newsletter si vous en avez une et surtout sur votre page Facebook.

Lors de vos communications, attention à bien préciser :

  • Le thème de la conférence
  • La date, l’heure et le lieu de rendez-vous ;
  • L’organisateur et les partenaires associés.

Visez un texte court et clair. Et surtout ajoutez y un jolie photo illustrant le thème ou un paysage de votre commune. Ce site web permet de faire des mise en page rapide et efficace pour plein de format et support différents.

Une petite vidéo réalisée de maximum 1 minute présentant le pourquoi de la conférence peut aussi être réalisée pour les réseaux sociaux. 

L’utilisation d’un Smartphone suffit.

Intéressé.e ? Contactez-nous

Personne de Contact

Personne de Contact

Boris Nasdrovisky

FAQ liées

  • Comment puis-je connaître le statut d'un chemin ou d'un sentier ?

    Étape 1 : Vous rendre au service urbanisme de votre commune pour consulter l’atlas des voiries vicinales et vérifier si le chemin ou le sentier y est inscrit.

    Étape 2 : Si c’est le cas, vérifier s’il n’a pas fait l’objet d’un déplacement ou d’une suppression officielle. En cas de doute, vous pouvez aussi vous rendre au Service Technique Provincial pour affiner les recherches. Si ce n’est pas le cas, essayer de savoir si ce chemin ou ce sentier est repris comme voirie communale non reprise à l’atlas des voiries vicinales (ce que l’on appelait « voirie innomée » avant le décret relatif à la voirie communale du 6 février 2014).

    Étape 3 : Si ce n’est ni l’un, ni l’autre, il reste une possibilité de voir le chemin ou le sentier prendre un caractère public à partir du moment où il a été utilisé pendant plus de trente ans (prescription acquisitive prévue dans le cadre des articles 27, 28 et 27 du décret relatif à la voirie communale). Voir à ce sujet : « Créer, modifier et supprimer des voiries communales par l’usage du public ».

  • Qui doit entretenir les chemins et sentiers publics ?

    De manière générale, l’entretien des chemins et sentiers vicinaux incombe aux communes. Certaines voies font exception, celles-ci sont stipulées dans les annexes des Atlas des chemins et sentiers vicinaux. Pour les dégradations exceptionnelles, une remise en état ou une participation aux frais de celle-ci peut être exigée auprès des responsables de la dégradation.

  • F45b: Quelle est la législation qui autorise la modification d’un panneau F45 en F45b ?

    La législation permettait déjà implicitement de modifier le symbole du panneau F45 en fonction de la configuration concrète des lieux via l’article 12.12 du Code du gestionnaire.

    La loi du 10 juillet 2013 (publiée le 8 août 2013 au Moniteur) a officialisé cette situation en créant, en son article 2, le signal F45b, qui signifie : « voie sans issue, à l’exception des piétons et des cyclistes ». Celui-ci est inséré dans l’article 71 de l’arrêté royal portant sur le règlement général sur la police de la circulation routière. La loi précise également, en son article 3, que le gestionnaire de voirie est libre d’adapter le signal F45b pour expliciter chaque situation locale en la matière.