Tous à pied
Marche tes 5 minutes
Projet

Marche tes 5 minutes

Service : Animations Publics : Enseignant, Particulier Thématiques : Marche utilitaire, Mobilité, Scolaire

Pourquoi ?

Le défi “Marche tes 5 min” se veut répondre d’une part aux enjeux importants aux abords des écoles : la congestion automobile et le manque de sécurité pour les usagers doux. D’autre part, cette action répond au manque d’activités physiques, au stress dès le matin, à la perte de convivialité, etc.

Se parquer un peu plus loin de la grille de l’école et marcher 5 minutes : c’est le challenge que Tous à Pied lance aux écoles.

Marcher ses trajets vers et depuis l’école, même 5 min pour rejoindre la voiture parquée plus loin, offre de nombreux avantages :

  • permettre de vivre des expériences;
  • parler aux copains sur le chemin de l’école;
  • partager un moment calme avec ses parents;
  • améliorer la concentration en classe;
  • diminuer le stress;
  • réduire la sédentarité, le surpoids;
  • rendre l’espace autour de l’école plus convivial et vivant.

Cette action, mise en place pour la première fois durant la Semaine de la Mobilité 2019, contribue également à désengorger les abords de l’école aux heures d’entrée et sortie des classes. Les pics de pollution sont ainsi diminués avec un réel impact sur la santé des enfants aux arrivées et départs et lors des récréations.

Pour qui ?

  • Les écoles primaires et secondaires.
  • Une classe, plusieurs ou même toute l’école.
  • Les élèves et aussi le corps enseignant.

Comment ?

Transmettez-nous le nom et l’adresse de l’école et/ou la-les classe-s qui participent ainsi que le nombre de personnes (élèves et instituteurs) dans l’établissement ou les classes participantes.

Tous à Pied vous fournit les outils de communication :

  • une affiche de l’action;
  • un poster par classe ou école permettant d’indiquer le nombre participants au défi chaque jour (matin et soir);
  • un document à imprimer à destination des parents, reprenant une carte avec le périmètre des 5 minutes de marche autour de l’école et les explications du défi;
  • une visibilité de votre école sur le site de Tous à Pied et Wallonie Mobilité.

Ensuite :

  • Calculez le nombre d’élèves et enseignants qui marchent au minimum 5 min le matin et/ou le soir AVANT le début défi.
  • Proposer un % de changement de comportement et/ou de participation.
  • Réalisez le défi “Marche tes 5 minutes” durant 1 semaine minimum.
  • Communiquez les résultats à Tous à Pied.

Personne de Contact

Personne de Contact

Gaëlle Cassoth

Tél : +32 81 390 712 / gaelle.cassoth@tousapied.be

FAQs liées

  • Améliorer l’accès à l’école à pied pour mes enfants, comment faire ?

    L’accès à l’école, la sécurité aux abords de celle-ci reste encore et toujours une préoccupation majeure. Que vous soyez parents, enseignants, directeurs d’école, élus communaux, etc. ce problème doit être soulevé !

    Des solutions existent, Tous à Pied peut vous y aider.

    Notre projet “Chemins des écoliers” est un projet presque clé en main proposé aux écoles, porté par une classe qui bénéficiera des animations durant une année scolaire. La classe, l’école devra s’investir dans le projet, aura des missions. Le Collège communal, le comité des parents et le corps enseignant seront également impliqués.

    Ensemble nous mettrons en avant les points forts et ceux à améliorer en termes de mobilité aux abords de l’école. Avec les enfants, nous ferons des propositions de solutions, vous les testerez. En fin d’année scolaire, arrive le temps de la prise de décisions. Décisions pérennes, bien sûr, pour améliorer la sécurité des enfants, la vôtre et celle des riverains.

    Vous pouvez également proposer à l’école qu’un.e instituteur.trice suive la formation de référent EMSR (Éducation à la Mobilité et Sécurité routière), via la Région wallonne, pour que l’école puisse avoir une réflexion à ce sujet et un enseignant formé à cet effet.

  • Je voudrais envoyer mon enfant seul à l’école à pied, que faire ?

    L’ASBL Tous à Pied vous invite à apprendre à votre enfant à se déplacer à pied en sécurité. Vous pouvez :

    • partager vos connaissances du Code de la route qui le concerne ;
    • lui expliquer les dangers et devoirs du piéton ;
    • lui montrer où marcher en rue : sur le trottoir, l’accotement, le bord de rue.

    Faites avec lui le trajet aller et retour « maison-école », afin que votre enfant puisse :

    • identifier les endroits où il doit faire plus attention ;
    • voir où sont les traversées piétonnes et comment traverser en sécurité ;
    • acquérir des points de repère. Apprenez-lui à avoir les siens, ne lui donnez pas les vôtres, les enfants ne fonctionnent pas avec les mêmes références que les adultes.

    Une fois bien acquis, vous pouvez le suivre à distance pour le laisser se débrouiller seul. Pour ensuite, vous sentir plus à l’aise, lui faire confiance.

    Peut-être que d’autres enfants de l’école rentrent à pied via le même itinéraire, ainsi ils peuvent parcourir ce trajet ensemble.

    Vous souhaitez que sa classe intègre un projet en mobilité douce, que ce soit des professionnels qui lui permettent d’acquérir ces connaissances…

    Tous à Pied vous propose deux solutions :

    • Le projet “Code du P’tit piéton”, afin que toute sa classe acquière les compétences susmentionnées. Au terme du projet, les élèves auront appris à se déplacer à pied en toute sécurité, que ce soit en ville ou en milieu rural. Après une journée d’animation théorique et pratique, ce projet offre l’occasion aux élèves de tester leurs connaissances, de s’exercer sur le terrain avec leur institutrice/teur.
    • Le projet « Chemins des écoliers ». Ce projet est porté par une classe et il s’étale sur une année scolaire. Il compte plusieurs animations et vise à résoudre les problèmes de mobilité scolaire aux abords des écoles. Une des animations porte sur l’apprentissage du déplacement à pied sécurisé et des règles du Code de la route. À nouveau, cette journée aborde de la théorie et des exercices dehors. Au bout d’une année, avec les enfants, des solutions concrètes et pérennes seront proposées au Collège communal pour améliorer la mobilité proche de l’école. Vous souhaitez en savoir plus.

    N’hésitez pas à en parler aux instituteurs et à la direction de l’école de votre enfant.

  • Qu’est-ce que je peux faire avec mon école pour améliorer la mobilité et la sécurité piétonne aux alentours de celle-ci?

    L’accès à l’école, la sécurité aux abords de celle-ci reste encore et toujours une préoccupation majeure. Que vous soyez enseignants ou directeurs d’école, ce problème doit être soulevé !

    Des solutions existent, Tous à Pied peut vous y aider.

    Notre projet “Chemins des écoliers” est un projet presque clé en main proposé aux écoles, porté par une classe qui bénéficiera des animations durant une année scolaire. La classe, l’école devra s’investir dans le projet, aura des missions. Le Collège communal, le comité des parents et le corps enseignant seront également impliqués.

    Ensemble nous mettrons en avant les points forts et ceux à améliorer en termes de mobilité aux abords de l’école. Avec les enfants, nous ferons des propositions de solutions, vous les testerez. En fin d’année scolaire, arrive le temps de la prise de décisions. Décisions pérennes pour améliorer la sécurité des enfants, la vôtre et celle des riverains.

    Le projet “Code du P’tit piéton”, afin que toute sa classe acquière les compétences susmentionnées. Au terme du projet, les élèves auront appris à se déplacer à pied en toute sécurité, que ce soit en ville ou en milieu rural. Après une journée d’animation théorique et pratique, ce projet offre l’occasion aux élèves de tester leurs connaissances, de s’exercer sur le terrain avec leur institutrice/teur.

    Le « jeu du piéton », jeu de l’oie revisité, sensibilise les élèves à la marche comme déplacement quotidien, aux soucis rencontrés en tant que piéton et jeune piéton et à leurs solutions. C’est l’occasion de jouer tout en faisant place à des discussions. Tous à Pied peut venir faire l’animation dans les classes et/ou le jeu peut s’emprunter. Intéressé ?

    Vous pouvez également proposer à l’école qu’un.e instituteur.trice suive la formation de référent EMSR (Éducation à la Mobilité et Sécurité routière), via la Région wallonne, pour que l’école puisse avoir une réflexion à ce sujet et un enseignant formé à cet effet.