Tous à pied

Les vergers

Les vergers, véritables patrimoines de nos paysages ruraux, se classent en trois catégories : le pré verger, le petit verger et le verger conservatoire. 

Chacun possède ses avantages et ses inconvénients, il est conseillé de choisir le type de verger en fonction de différents critères tels que la qualité de la terre et de son irrigation, l’objectif de la plantation (à des fins commerciales ou non), le timing entre la plantation et la première récolte, etc. Pour mieux comprendre les différences entre ces trois types de vergers, voici une courte description pour chacun d’eux :

Le pré verger est une culture d’espèces d’arbres fruitiers dits longues tiges, de façon assez traditionnelles (sans plan de verger précis) parfois apparentée à de l’agroforesterie. Cette technique a l’avantage de nécessiter moins d’entretien, mais la récolte est plus compliquée car les fruits sont plus hauts et plus tardive (il faut compter 10 ans avant la première récolte). Cependant, contrairement aux vergers de production massive, ce dernier est proche du verger bio car il n’utilise pas de pesticides chimiques et privilégie des espèces locales mieux résistantes aux maladies. La biodiversité de la faune et de la flore y est donc abondante.

Le verger conservatoire est destiné à la préservation du patrimoine.  D’une part, préservation du patrimoine génétique de par les espèces d’arbres fruitiers plantés d’autre part, préservation des traditions de par la façon de cultiver, récolter, transformer en produits finis (cidre, jus, confitures, etc.). Cette culture est beaucoup plus réglementée (cahier des charges) et les variétés cultivées doivent être authentifiées et inventoriées par un organisme spécialisé. Ce verger permet de faire découvrir ou redécouvrir des variétés de fruits d’autrefois, parfois oubliées.

Le petit verger se caractérise par sa taille qui ne se destine pas à une activité commerciale. Il se compose de quelques plans et s’adapte aux petits jardins (notamment en ville). Il est conseillé de prendre des espèces autofertiles s’il n’y a pas d’autres arbres fruitiers de la même espèce tout près.

Source :
Le Verger: Unrnvéritable Ecosystème pour la Flaune et la Flore (la-vie-du-jardin.com)
Verger —rnWikipédia (wikipedia.org)
Petitrnverger : qu’est-ce qu’un petit verger ? (ooreka.fr)