Tous à pied
Réglementation routière : un signal pour la voie sans issue offrant un passage aux piétons et aux cyclistes
Article | Conseils |

Réglementation routière : un signal pour la voie sans issue offrant un passage aux piétons et aux cyclistes

Services : Accompagnement de projets, Formation et information Publics : Particulier, Piéton, Pouvoir public Projet : Libérez vos impasses !

Dans l’article « Des voies sans issue  : Pas toujours pour tous les usagers  ! », nous évoquions la problématique des voies sans issues, qui disposent néanmoins d’un passage pour les piétons, voire également pour les cyclistes, via un sentier ou un chemin. Nous faisions état des solutions possibles en matière de signalisation routière afin d’indiquer cet accès aux usagers concernés.

La loi du 10 juillet 2013. Loi en vue d’instaurer le signal d’indication « Voie sans issue, à l’exception des piétons et cyclistes » (Moniteur belge du 8 août 2013)[/foot] a officialisé cette situation en créant, en son article 2, le signal F45b, qui signifie : « voie sans issue, à l’exception des piétons et des cyclistes ». Celui-ci est inséré dans l’article 71 de l’arrêté royal portant règlement général sur la police de la circulation routière. La loi précise également, en son article 3, que le gestionnaire de voirie est libre d’adapter le signal F45b pour expliciter chaque situation locale en la matière.

Cette mesure contribuera certainement à une meilleure prise en compte des piétons et des cyclistes, et s’inscrit dans la volonté de promouvoir la mobilité douce, en participant à la matérialisation de réseaux cyclo-piétons.