Tous à pied
Sentier du Nachau : premier pas vers un nouveau réseau de voies douces ?
Article | News |

Sentier du Nachau : premier pas vers un nouveau réseau de voies douces ?

Service : Formation et information Publics : Enseignant, Particulier, Piéton, Pouvoir public, Professionnel, Randonneur, Sportif, Touriste Projets : Réseau de Cheminements Piétons, Soutien aux Groupes Locaux Sentiers et Piétons Thématiques : Aménagements, Législation, Marche de loisir, Marche utilitaire, Mobilité, Scolaire, Voiries

Depuis sa création en 2007, l’association « Eghezée en sentiers » regroupe une dizaine de personnes soucieuses et très motivées d’élargir les possibilités de notre belle région en matière de mobilité douce.

Parallèlement aux balades organisées trois fois par an dans notre belle commune, nous avons entamé diverses démarches pour « réhabiliter » des chemins et sentiers disparus ; la découverte de l’atlas des chemins et sentiers vicinaux (de 1841) nous a réellement impressionnés : nos villages disposaient jusqu’il y a peu d’un important réseau de chemins et sentiers traversant et reliant les villages de la région.

Les remembrements successifs (adaptation à l’agriculture intensive) entre 1977 lors de la construction de la E411 et 1985 ont profondément modifié le paysage et la circulation à travers celui-ci ; les sentiers bordant les petites parcelles ont laissé place à des chemins de remembrement bétonnés, rectilignes, n’ayant plus la vocation de relier les villages par le chemin le plus court. Aujourd’hui, à Eghezée, la plupart des chemins et sentiers ont disparu et un grand nombre de ceux qui restent se terminent en cul de sac dans des champs, des petits bois ou des cours d’eau. Les balades sont très difficiles à organiser sans demander au préalable des autorisations aux propriétaires et donc difficilement accessibles au public.

Nachau 2

Le grand succès rencontré lors de nos balades (une moyenne de 100 participants) et la difficulté pour les promeneurs de trouver des itinéraires « doux » et sécurisés nous ont amenés à faire des démarches pour tenter de ré-ouvrir des morceaux de sentiers disparus. Toutes ont dû être abandonnées : les chemins et sentiers « avalés » par les remembrements successifs ne pourront être ré-ouverts sans une forte volonté de tous les acteurs concernés. Dans notre Hesbaye où le sol est si fertile et donc exploité intensivement, le chemin semble bien long et sinueux avant d’en arriver là.

Nous nous sommes donc penchés sur une autre piste : pourquoi ne pas créer de nouveaux chemins et sentiers ?

Le paysage et la circulation dans nos campagnes ayant été modifiés par le remembrement, seul le réseau des cours d’eau est resté intact ; pourquoi ne pas profiter des ces éléments naturels permanents, représentant bien souvent une limite de terre agricole et se trouvant parfois sur des territoires communaux, pour développer un nouveau réseau de mobilité douce ?

Le projet du « sentier du Nachau » a vu le jour dans ce contexte de réflexion, courant 2008.

En mars 2008 nous apprenons que la commune d’Eghezée et le DNF – Département Nature et Forêt de la Région wallonne décident ensemble d’abandonner l’exploitation d’une peupleraie au « Bois du Nachau » implantée depuis de nombreuses années le long du ruisseau du Nachau dans le village d’Aische-en-Refail. Les peupliers seront coupés et la plantation ne sera pas renouvelée : le site, trop petit, n’est en effet plus adapté aux équipements utilisés pour une exploitation forestière. Cette zone appartient à la commune d’Eghezée et est « soumise » à la gestion du DNF.

« Eghezée en Sentiers » saute sur l’occasion pour proposer à la commune, à la Région wallonne et aux citoyens de convertir cette peupleraie, une zone humide de 900m de long et environ 80m de large située entre le ruisseau du Nachau et le camping du Manoir de Là-bas en une zone accessible au public par la création d’un nouveau sentier.

C’est en août 2011 que nous avons pu fouler avec joie ce nouveau sentier réalisé par la commune, grâce à un subside de la Région wallonne et au suivi très « rapproché » assuré par Eghezée en Sentiers. Avant de vous le présenter en photo, voici les étapes ayant permis sa réalisation :

  • Juillet 2008 : « Eghezée-en-sentier » propose au bourgmestre de créer un sentier sur le site Bois du Nachau.
  • 19 octobre 2008 : balade-rencontre organisée à l’initiative d’Eghezée-en-sentiers « les peupliers couchés du Nachau » rassemblant citoyens, élus et fonctionnaires communaux et responsable et agent du DNF. Résultat : une envie partagée et largement exprimée par tous de faire aboutir ce projet de sentier.
  • Mars 2009 : de très bonnes nouvelles : le Conseil Communal vote pour le cofinancement du projet (8000€) et le Ministre signe un arrêté pour le financement de 8000€ complémentaires. Ce financement permettra la réalisation du premier tiers du sentier de manière à tester les coûts de réalisation du sentier, les choix de matériaux et techniques à mettre en œuvre dans cette zone très humide.
  • Septembre 2009 : Premier essai de « tracé » du futur sentier par Eghezée en Sentiers. Le DNF prend le relais pour créer trois mares sur le site et entamer le « chantier du sentier » qui sera ensuite interrompu jusque… juin 2011.
  • Octobre 2009 : Introduction par Eghezée en sentiers d’un dossier de candidature au projet Quartier de vie proposé par la Fondation Roi Baudouin pour impliquer les citoyens dans les aménagements du futur sentier du Nachau. En janvier 2010 nous apprenons que le projet est sélectionné : 5000€ sont octroyés par la FRB à Eghezée en Sentiers pour l’organisation d’animations « grand public » sur le site, pour l’achat d’un « kit » complet d’animations nature et pour le financement de panneaux didactiques sur le site.
  • 25 octobre 2009 : Dans le cadre de « Rendez-vous sur les Sentiers », appel aux bénévoles pour nettoyer le site, les aischois sont impatients de voir démarrer le chantier !
  • Entre octobre 2009 et mars 2011 de nombreuses autres activités sont organisées au « Bois du Nachau » par Eghezée en sentiers, dont un magnifique projet avec les enfants de l ‘école d’Aische-en-Refail : « Aische-en-mares », un grand succès.
  • Juin 2011 : début du chantier du sentier.
  • Août 2011 : clôture du premier tronçon du sentier pour notre plus grand plaisir ! Ce premier tronçon part de l’extrémité du bois au niveau de l’entrée de camping d’Aische et se termine par un pont réalisé sur le Nachau 400 m plus loin pour rejoindre la Route de Gembloux qui relie Aische-en-Refail à Mehaigne et Eghezée.
© Sophie Bronchart
© Sophie Bronchart

Presque trois années pour passer de l’idée à la réalisation de ce nouveau sentier. Même si seul un premier tronçon n’a été réalisé à ce jour, le plus difficile est fait : rassembler tous les acteurs du projet, mettre sur pied une bonne communication entre toutes et tous, et surtout, accorder nos rythmes ! Nous, bénévoles d’ « Eghezée en Sentiers », avons traversé de longs moments d’attente … et parfois de découragement en attendant le démarrage du chantier. Le soutien de la Fondation Roi Baudouin a été indispensable pour maintenir l’attention de nos concitoyens sur ce projet et la « pression » sur la commune pour que le chantier démarre. Aujourd’hui, malgré l’absence de signalétique (en projet) et un été fort humide, de nombreuses personnes parcourent le site dans son entièreté, et ce, les « pieds au sec » !

Prochaines étapes : accompagner la commune et le DNF pour planifier le bon usage et surtout, le bon entretien du sentier, organiser une belle inauguration et… terminer la réalisation du sentier jusqu’au bout du site pour permettre une magnifique promenade en boucle en toute sécurité.

Nous espérons que la concrétisation de ce nouveau sentier le long d’un cours d’eau, ouvrira des pistes de réflexion pour le développement d’un nouveau maillage de chemins et sentiers répondant à notre nouveau mode de vie où la mobilité douce (de loisir ou d’usage quotidien) retrouve une place de choix.

Sophie Bronchart et Danielle Elleboudt pour Eghezée en sentiers – www.egheze-en-sentiers.beinfo@eghezee-en-sentiers.be