1, 2, 3 ! Plantons !

Élément naturel qui structure notre paysage, les haies ont été, des années durant, décriées au point d’être arrachées. On leur reprochait la place occupée et leur non-production. Fort heureusement, ce temps est révolu. Une prise de conscience s’est opérée. Tous les amoureux de la nature ont bien compris les bienfaits qu’ils pouvaient retirer de cet élément de végétation et l’importance de le maintenir dans les campagnes. En 2016, la région wallonne définit un nouveau régime d’aides à la plantation pour les haies, vergers, alignements d’arbres et taillis linéaires. Il l’intitule « 110 km de haies ! » et donne 3 ans aux citoyens wallons pour empoigner leur pelle et relever ce défi environnemental.

Une haie composée d’espèces indigènes peut être du plus bel effet pour délimiter votre jardin. © Natagriwal

Elles sont « haies »-patantes !

Non, la haie ne sert pas uniquement à délimiter son terrain et à garder le bétail ! Elle offre une palette d’autres fonctions comme la protection des sols face au vent et à de fortes pluies, l’apport d’ombre, la filtration de l’eau, des zones d’habitats pour la faune, etc. De plus, elle contribue à la re-création d’un maillage écologique. Et pour le volet purement productif, elle fournit une source de bois de chauffe. Seconde plantation mise à l’honneur : le verger. Véritable témoin de notre patrimoine local, il a lui aussi pris de la hauteur. Non content de fournir un refuge à la faune sauvage, il procure à l’homme de quoi se nourrir : fruits de table, jus, cidre, confiture,… les débouchés sont multiples. Enfin, les alignements et les arbres têtards. Repères visuels dans nos campagnes, ils accompagnent le cours d’une rivière ou le cheminement d’une allée…

Une procédure aisée et accessible à tous

Cette subvention à la plantation s’adresse à tout gestionnaire, propriétaire, établissement scolaire, ayant un terrain situé en Wallonie en zone agricole ou d’habitat à caractère rural. Des conditions particulières pour les zonings industriels et commerciaux sont prévues. La demande ne doit pas obligatoirement émaner du propriétaire, néanmoins celui-ci doit transmettre son accord. Un formulaire de 4 pages (à télécharger sur l’adresse www.biodiversite.wallonie.be – onglet « Agir » – « Subvention ») reprenant notamment le type de plantation envisagée doit être complété et envoyé à la direction du Département de la Nature et des Forêts dont la commune où les plantations vont être effectuées relève. À votre disposition également : une notice technique mentionnant les espèces éligibles ainsi que les conditions principales pour pouvoir bénéficier de la subvention.

En plus de fournir fruits de table et jus, le verger fait office de garde-manger pour la faune sauvage. © Natagriwal

Des agriculteurs encadrés

Dans un souci d’encadrement des demandeurs du subsides, de conseil et de promotion, l’ASBL Natagriwal s’est vu ajouter une corde à son arc : celle d’accompagner les agriculteurs désireux de réintégrer ces éléments en faveur de la biodiversité. Le conseiller Natagriwal apporte l’aide technique nécessaire au montage du dossier et si besoin, se rend sur place afin d’identifier les attentes de l’exploitant et les caractéristiques du terrain et d’établir une proposition de type et de schéma de plantation. En plus de cette subvention à la plantation, les agriculteurs peuvent toujours bénéficier de la mesure agro-environnementale 1 consacrée aux haies et alignements d’arbres (MB1a) ainsi qu’aux arbres, buissons et bosquets (MB1b). Un conseil ? www.natagriwal.be – Onglet « Subventions à la plantation ». N’attendez pas pour agir !

Pour en savoir plus : 0493/33.15.89.

Un soutien financier encourageant

Verger12 €/arbre d’une variété reconnue et certifiée
Haie vive3 €/m (mono rang)
4 €/m (double rang)
5 €/m (triple rang et plus)
Taillis linéaires1 €/m (mono rang)
2 €/m (double rang)
3 €/m (triple rang et plus)
Alignement d’arbres et d’arbres têtards4 €/arbre acheté en pépinière
2 €/bouture de saule

Il est encore temps !

Vous souhaitez planter à l’automne prochain, période la plus propice pour optimiser la reprise des plants ? Vu l’obligation de dépôt du dossier 3 mois avant les plantations, le moment est idéal pour constituer et rendre le dossier de demande d’aides. Un clic suffit biodiversité.wallonie.be – Onglet Agir – Subventions à la plantation.

Une publication Natagriwal

By | 2019-07-16T08:31:56+01:00 11 juillet 2019|Non classé|